Connaissez vos muscles !
Connaissez vos muscles !
Des muscles souples et sains sont essentiels à la bonne santé et à la performance des chevaux de sport. Votre cheval n’est au top de sa forme que lorsque ses muscles le sont également. L’alternance entre travail et repos, en plus d’une alimentation adaptée aux besoins, constitue la clé de muscles en bonne santé. Dans ce numéro de Science Sunday, nous vous donnons un aperçu de la fonction musculaire et partageons avec vous la stratégie de Cavalor pour des muscles sains et souples.

Tous les chevaux – qu’ils fassent des balades tranquilles ou sortent en compétition au niveau olympique – sont des athlètes. Et les athlètes ont besoin de muscles sains pour exécuter des mouvements impeccables et atteindre une performance optimale. Nous connaissons tous la sensation d’un cheval raide après une séance de travail difficile ou un entraînement intense. On sent que le cheval est raide et courbaturé le jour suivant (ou les jours suivants). Pourquoi cela ? Pour éviter la fatigue et les problèmes musculaires à l’entraînement ou en compétition, il est important de comprendre quelles sont les principales fibres musculaires qui travaillent lors de l’entraînement ou de la compétition, et de quelles sources d’énergie elles ont besoin pour effectuer ce travail.

Le numéro d’avril de Science Sunday s’est intéressé à la force des muscles. Nous vous avons tout dit sur l’importance d’une bonne alimentation pour le développement musculaire et d’où les muscles tiraient leur énergie.

Les fibres musculaires à contraction rapide et à contraction lente

Les muscles sont constitués de fibres musculaires à contraction lente et de fibres musculaires à contraction rapide. On les appelle aussi fibres musculaires de type I et de type II. Quand un cheval effectue un exercice peu intense, ce sont principalement les fibres musculaires à contraction lente qui travaillent. Celles-ci transforment l’énergie grâce à l’oxygène. Ce type d’énergie est appelé énergie aérobie. Quand un cheval commence un effort intense, il n’aura pas seulement un rythme cardiaque plus élevé, mais son corps va également en partie passer à une transformation énergétique anaérobie. Les fibres musculaires à contraction rapide travaillent en anaérobie, c.-à-d. sans oxygène, lors de ce type d’exercice.

On les appelle aussi fibres musculaires de type I et de type II

Le lactate n’est pas nocif

L’acide lactique est produit dans les fibres musculaires de type II (à contraction rapide). Le lactate est transporté des fibres musculaires à contraction rapide vers celles à contraction lente, qui sont proches les unes des autres. Les fibres à contraction lente transforment le lactate en ATP, le carburant des muscles. L’ATP est réutilisé par les muscles en tant que source d’énergie. Le lactate est donc bon pour les muscles du cheval ! Il fournit aux fibres musculaires de l’énergie en continu. Lorsqu’un excès d’acide lactique est produit par rapport à ce que les muscles peuvent utiliser, celui-ci va rejoindre la circulation sanguine. Là, il va se dissocier en lactate et en ions H+. Ce sont les ions H+ qui acidifient les muscles, provoquant des raideurs et éventuellement des lésions.

L’importance de l’entraînement et de la nutrition

Les courbatures et les raideurs musculaires peuvent être évitées grâce à l’entraînement. Plus le cheval est entraîné, plus longtemps il est capable d’être performant en utilisant l’énergie aérobie, c.-à-d. avec de l’oxygène dans les fibres musculaires. L’exercice va augmenter le seuil aérobie de votre cheval. Le cheval pourra de plus en plus tenir la cadence du travail demandé. Le transport optimal de l’oxygène prévient ainsi les lésions musculaires et favorise la récupération. En plus de l’entraînement, l’alimentation joue également un rôle essentiel. Il est important de savoir que les différentes fibres musculaires ont besoin de différents types d’énergie. Les fibres musculaires à contraction rapide (type II) tirent principalement leur énergie des aliments riches en amidon et en sucres, qui fournissent des pics d’énergie élevés et courts lors d’un exercice intense. Les fibres musculaires à contraction lente (type I) tirent leur énergie des matières grasses et des fibres. Cela leur fournit une énergie régulière et prolongée lors du travail d’endurance. Optimiser le programme d’entraînement sans ajuster le programme d’alimentation est en réalité inutile.

L’exercice augmente votre seuil aérobie. Plus le cheval est entraîné, plus longtemps il est capable d’être performant en utilisant l’énergie aérobie, c.-à-d. avec de l’oxygène dans les fibres musculaires, avant la survenue de l’acidification. cf. Wim Vandriessche

Donnez aux muscles le carburant qui convient

En fournissant la bonne énergie à votre cheval, vous lui donnez la base idéale pour qu’il soit performant. En outre, vous pouvez utiliser des compléments alimentaires pour prévenir les lésions musculaires, favoriser la récupération et garder les muscles souples et en bonne santé. Chez Cavalor, nous croyons au pouvoir de l’association. Par exemple, nous utilisons les vitamines E et C combinées au sélénium et à d’autres antioxydants pour protéger les muscles du stress oxydatif. Les recherches scientifiques ont démontré qu’une combinaison des oxydants que sont les vitamines C et E protégeait mieux le corps de votre cheval contre les substances nocives que la vitamine E seule. Nous avons aussi ajouté des vitamines et des minéraux supplémentaires, notamment un complexe de vitamines B et du soufre, du magnésium et du manganèse pour lutter contre les tensions musculaires et favoriser la souplesse et l’endurance. Dans les compléments pour les muscles de Cavalor, vous trouverez également des tampons et des huiles essentielles, qui apportent un soutien supplémentaire aux muscles. Les tampons tels que le bicarbonate de soude neutralisent les molécules H+ et empêchent l’acidification. Les composants actifs des huiles essentielles apportent des antioxydants qui favorisent la relaxation des muscles et éliminent la fatigue musculaire.

Hydratez, hydratez, hydratez

Nous ne le dirons jamais assez : l’hydratation est le premier pas vers des muscles en bonne santé. L’eau stimule la circulation sanguine et assure l’élimination des déchets tels que les ions H+. Les électrolytes permettent au corps d’absorber l’eau et de l’amener là où il faut. Ils régulent l’équilibre hydrique du corps. Un manque d’électrolytes rend l’absorption de l’eau par le corps plus difficile. L’eau et les électrolytes sont, pour ainsi dire, la fonction motrice de l’organisme du cheval. Donnez des électrolytes à votre cheval après une séance d’entraînement longue ou intense, par temps extrêmement chaud ou dans toute autre situation où le cheval a transpiré abondamment. Votre cheval peut également avoir besoin d’électrolytes après le transport.

L’hydratation est le premier pas vers des muscles en bonne santé

Ne sous-estimez pas l’importance de l’échauffement et du retour au calme

Développer des muscles sains et souples nécessite de faire des choix nutritionnels réfléchis et d’avoir une approche consciente de l’entraînement. Une part essentielle de l’entraînement ? L’échauffement et le retour au calme. L’échauffement réveille les muscles et augmente la circulation du sang. Quelques minutes à un trot détendu en guise d’exercice de retour au calme permettront d’éliminer les déchets accumulés. Ne sous-estimez pas l’importance de ces deux composants de l’entraînement pour garder votre cheval en forme et agir de manière préventive contre la raideur musculaire et les lésions musculaires inutiles.

La stratégie de Cavalor pour des muscles sains et souples

Étape 1 : Hydratez. Sentez-vous bien ! ​

L’eau et les électrolytes sont les moteurs de l’organisme de votre cheval

Étape 2 : Faites le plein du bon carburant

Choisissez le bon aliment

Étape 3 : Renforcez la fonction musculaire de votre cheval

Prévenez les lésions musculaires : complémentez si besoin

Étape 4 : Le travail après l’entraînement est tout aussi important que l’entraînement lui-même

Veillez à ce que votre cheval bénéficie d’un retour au calme adapté et incluez des périodes de repos

Question à nos nutritionnistes : quels produits Cavalor apportent un soutien optimal aux muscles de mon cheval ?


Des muscles sains résultent de la combinaison du travail, du repos et d’un plan nutritionnel adapté. Une ration de base nécessitera parfois des compléments alimentaires. Tous les chevaux ont besoin d’une quantité suffisante de fourrage et d’eau potable en libre accès.

Les efforts courts et explosifs tels que le saut d’obstacles nécessitent principalement de l’amidon et du sucre. L’aliment idéal pour cela est Cavalor Perfomix : il contient des céréales telles que l’avoine et le blé, qui fournissent des pics d’énergie élevés. Pour le travail d’endurance, il y a Cavalor Endurix : un aliment riche en matières grasses qui permettent de stimuler le métabolisme aérobie et de retarder la fatigue musculaire. Cliquez ici pour de plus amples informations sur les aliments pour le sport de Cavalor.

Muscle Motion soutient les muscles pour qu’ils restent souples et en bonne santé. Il aide également à protéger les cellules des muscles en prévenant l’acidification et les lésions musculaires. Lisez ici pour en savoir plus sur Cavalor Muscle Motion. Cavalor Lactatec est spécialement conçu pour la performance musculaire. Il optimise la fonction musculaire et retarde la fatigue musculaire afin que votre cheval soit en forme et souple dès le départ. Il favorise la récupération musculaire et prévient les courbatures.

Complétez votre plan intégral avec Cavalor Electrolytes et Cavalor Freebute Gel. Les électrolytes devraient être administrés jusqu’à 2 heures avant ou juste après le travail. Ceci permet de retenir les minéraux et de reconstituer les réserves de votre cheval à temps, ce qui est particulièrement important lors de compétitions qui durent plusieurs jours. Utilisez Cavalor Freebute Gel pour détendre les muscles sensibles ou pour une récupération plus rapide après une blessure sportive.

Et enfin, assurez à votre cheval un retour au calme rigoureux après le travail pour prévenir les raideurs musculaires. Ajoutez Cavalor Coolsens à l’eau de votre cheval après l’entraînement. Cavalor Coolsens procure un effet rafraîchissant durable et agréable.

Vous désirez en savoir plus sur l’aliment qui convient à votre cheval ? Sur MyCavalor.com, vous pouvez facilement personnaliser la ration de votre cheval en fonction de ses besoins. Vous préférez nous poser la question vous-même ? C’est possible ! Envoyez un e-mail à info@cavalor.com ou appelez notre service consommateur au +32(0)9 220 25 25.

Mieux comprendre une alimentation adaptée por votre cheval ?

Sur MyCavalor.com vous pouvez adapter l’alimantation de votre cheval à ses besoins, en toute simplicité. Préférez-vous nous poser votre question en personne ? C’est possible! Vous pouvez nous joindre par mail (info@cavalor.com) ou par notre centre d’appels +32(0)9 220 25 25 .
Crunchies

Filtre

Produits
Nouveau
Aliment range
Gros plan
Problèmes
Phase de vie

Filtre

Je suis à la recherche de ..

Type de magasin

Devenez membre de la communauté Cavalor !
Créez votre propre profil.
Prénom*
Nom de famille*
Email*
Mot de passe*
8 Caractères minimum
Mot de passe*
Maak deel uit van de Cavalor community!
Creëer je eigen profiel.
Prénom*
Nom de famille*
Email*
Mot de passe*
8 Caractères minimum
Mot de passe*

👋 Maak deel uit van de Cavalor Community!

Que cherchez-vous ?

Hot topics

#shampoing
#soins
#sucre
#fourbure
#nutrition
#immunité
#pieds
#printemps
#hiver
#FEI-partnership

Wonach suchen Sie?

Hot topics

#shampoing
#soins
#sucre
#fourbure
#nutrition
#immunité
#pieds
#printemps
#hiver
#FEI-partnership

👋 Leuk dat je er bent!
Hier kun je inloggen op jouw Cavalor profiel